L'HISTOIRE - Les vins - Tenerife

L'histoire

L'HISTOIRE
cerrar
Envoyer page par mail
Completa el captcha

Ce fut probablement le Portugais Fernando de Castro qui planta en 1497 la première vigne à Tenerife, attiré par la fertilité de ses terres volcaniques. Il est peu probable qu'il suspectât alors que ses cultures marqueraient la naissance de toute une culture viticole qui a perduré jusqu'à nos jours. Dès le XVIe siècle, les vins de Tenerife furent exportés en Europe depuis le nord de l'île. Ils furent appréciés par des auteurs de l'envergure de Shakespeare ou Walter Scott, qui en firent tous deux référence dans certaines de leurs œuvres.

Entre les XVIIe et XVIIIe siècles, l'industrie du vin sur l'île connut un ralentissement. À partir de 1663, le madère et le porto devinrent populaires sur le marché britannique, principal consommateur de vins canariens. Par ailleurs, quelques années plus tard, une éruption volcanique détruisit le port de Garachico, d'où partaient jusqu'alors les bateaux chargés de vin à destination de l'Europe.

L'année 1985 marque la naissance de la première appellation d'origine concédée à l'île, plus concrètement aux vins de Tacoronte-Acentejo, qui ranime le secteur vinicole à Tenerife. Actuellement, l'île possède six appellations d'origine avec des vins produits au sein de plus d'une centaine de caves à vin différentes.