La lutte canarienne

Sport traditionnel pratiqué aux Canaries

La lutte canarienne est le sport autochtone le plus populaire de Tenerife. Il s'agit d'un sport de lutte réglementée, lors duquel les lutteurs doivent faire preuve d'adresse et de force à chaque prise et réussir à ce que leur adversaire touche le sol avec n’importe quelle partie du corps, hormis les pieds. De nombreux clubs et équipes, de catégorie masculine comme féminine, participent aux différentes compétitions organisées durant toute l’année aux quatre coins de l'île.

Héritage de la culture guanche né avant la conquête de l’île par les Espagnols, la lutte canarienne est toujours suivie avec beaucoup d'assiduité par les habitants de l'île.

Les compétitions ont lieu dans des terreros (stades) modernes et les rencontres les plus importantes sont retransmises à la télévision. Bien qu’il existe des compétitions individuelles, la lutte canarienne est essentiellement un sport d’équipe où l’adresse peut être plus importante que la force, comme le chantait le groupe folklorique Los Sabandeños : « el chico ganó, el grande perdió » (le petit gagna et le grand perdit).