ARIPE ET CHIRCHE - Les villages et les hameaux - Tenerife

Aripe et Chirche

Aripe et Chirche
cerrar
Envoyer page par mail
Completa el captcha

Commune : Guía de Isora

Vous arriverez jusqu'ici en empruntant une route qui part des hauteurs du centre urbain de Guía de Isora. La tranquillité de ce petit hameau et de celui d'Aripe, tout proche, est aussi fameuse que le charme de ses maisons canariennes typiques, construites aux cours des XVIIIe et XIXe siècles. Certaines d'entre elles sont aujourd'hui des hébergements ruraux, excellent choix pour se loger si vous rêvez d'une immersion totale dans un environnement pur et naturel.

Le village de Chirche a subi récemment des restaurations qui en conservent l'esthétique grâce à l'utilisation de matériaux semblables aux matériaux originaux.

Bien que Chirche se dresse sur une ancienne colonie guanche, il devint un village à partir de la seconde moitié du XVIIe siècle. Dans un premier temps, l'élevage fut la base de son économie, puis l'aridoculture s'y ajouta. Les infrastructures permettant de maintenir ces activités (nateros, citernes, cours, caves, pressoirs) font partie intégrante du paysage.

Ne manquez pas la Journée des traditions, qui a lieu la seconde quinzaine de juillet et qui constitue une représentation fidèle du mode de vie des villageois.

Quant à Aripe, il conserve les fameuses gravures d'Aripe, le premier échantillon d'art rupestre daté de l'île et qui, à elles seules, valent le détour. Ce hameau de moins de 100 habitants constitue, avec Chirche, un échantillon revêtant une grande valeur historique et patrimoniale. Point d'union de ravins qui forment le ravin de la Guía lorsqu'ils se rejoignent dans la localité, son paysage est volcanique, avec des zones de culture (aridoculture et culture d'arbres fruitiers) qui bénéficient du climat favorable de la région.

Dans les environs de Guía de Isora, se trouve également le village de Chío, où vous devez absolument visiter l'église paroissiale dédiée à sa patronne, Nuestra Señora de La Paz.

En direction du sud depuis le centre urbain, les quartiers d'El Jaral et d'Acojeja conservent des logements traditionnels canariens encore en excellent état. Non loin de là, se dresse la Montaña de Tejina à 1 055 mètres d'altitude, une zone naturelle protégée située à proximité du hameau de Tejina. Si vous poursuivez votre chemin sur la piste, vous tomberez sur le hameau de Las Fuentes. Il est inhabité, mais vous pouvez découvrir ses logements creusés dans les murs sablonneux.

cerrar
Comment se rendre à :

Aripe et Chirche

Ouvrir dans Google Maps