Le Palais épiscopal ou la Casa Salazar

Monument historique situé à Santa Cruz-La Laguna

Le 23 janvier 2006, ce bâtiment fut détruit par les flammes d’un terrible incendie, qui anéantit par la même occasion son inestimable patrimoine artistique intérieur. Ce fut le palais résidentiel des comtes de la vallée de Salazar, qui entreprirent sa construction en 1664. La façade fut conçue par Juan González de Castro Illada et réalisée en 1681 par les maîtres tailleurs de pierre Juan Lizcano et Andrés Rodríguez Bello.  

Pour beaucoup de personnes, la structure équilibrée de style baroque de sa façade en fait le plus bel exemple d’architecture civile des îles Canaries.

Avant d’être acquis au XIXe siècle en tant que siège des évêques du Nivaria et des bureaux de la Curie, ce palais accueillit le casino El Porvenir. Teobaldo Power utilisa son piano pour composer une grande partie de ses fameux Chants canariens.

L’intérieur, distribué autour d’une cour avec des colonnes supportant les galeries, recèle d’importants échantillons d’art, avec des œuvres des peintres Francisco Bonnín, José Aguiar, Mariano de Cossio, Manuel López Ruiz et Martín González, ainsi que des œuvres sculpturales, parmi lesquelles se trouvent notamment les bustes des évêques Rey Redondo et Fray Albino, de Mariano Benlliure.

Adresse
Le Palais épiscopal ou la Casa Salazar
C/ San Agustín 28, 38201 San Cristóbal De La Laguna