Granadilla de Abona - Tenerife
  • Granadilla

Granadilla de Abona

​​

Granadilla combine avec sagesse le nouveau et l'ancien. L'église de San Antonio de Padua est l'un des trésors qu'elle recèle. Elle est entourée d'autres constructions historiques qui font du cœur de ce village une véritable merveille. Sur la côte, des endroits tels qu'El Médano attirent les passionnés de sports marins, comme la planche à voile ou le kitesurf, dans une ambiance à la fois bohème et calme, où les habitants du coin et les étrangers tombés amoureux des lieux cohabitent paisiblement.

Granadilla de Abona occupe une superficie de 155 km2 au sud de Tenerife. Il s'agit de la troisième plus grande commune de l'île et elle s'étend jusqu'à Montaña Guajara, perchée à 2 718 mètres d'altitude. Elle fait partie de la région de Chasna avec Fasnia, Arico, Vilaflor de Chasna, San Miguel de Abona et Arona. Parmi toutes les communes, Granadilla de Abona est celle qui possède le plus grand nombre de Biens d'intérêt culturel. On considère que le dernier bastion de résistance à la conquête des îles Canaries se trouvait à Granadilla de Abona et que, en 1519, elle accueillit la visite de la flotte de Fernand de Magellan lors de son premier voyage autour du monde.

Au sein de la commune de Granadilla de Abona se trouve l'aéroport Reina Sofía, également connu sous le nom de Tenerife Sud. Inauguré en 1978, il relie l'île à des centaines de destinations, nationales comme internationales. Étant situé à seulement 20 minutes des sites touristiques de Los Cristianos et Playa de las Américas, la plupart des passagers qu'il accueille sont des touristes. Il fonctionne 24 heures sur 24 et est desservi par plus de 150 compagnies aériennes. Tout près de l'aéroport se trouvent les plages de La Tejita et d'El Médano, très populaires parmi les habitants de Tenerife en raison de leur ambiance calme et surf.

Les amoureux de la nature auront à leur disposition une grande variété d'activités et d'endroits pour se détendre et s'amuser. Granadilla de Abona est la première commune au monde à avoir reçu la distinction de Destination touristique Starlight. Les Monuments naturels de Montaña Pelada, Los Derriscaderos et Montaña Colorada offrent différents paysages revêtant un grand intérêt géologique et naturel. Dans la commune de Granadilla de Abona, se trouve aussi la grotte du Santo Hermano Pedro, consacrée au saint de Tenerife Pedro de San José Betancur. Né en 1626, Pedro de San José Betancur prenait soin des brebis de sa famille depuis l'enfance et c'était dans cette grotte qu'il s'arrêtait se reposer avec son troupeau. L'intérieur de la grotte renferme une image du saint sculptée dans le bois, tandis qu'à l'extérieur se trouve l'autel où l'on célébrait l'eucharistie.

L'église paroissiale de la commune, l'église de San Antonio de Padua, est considérée Bien d'intérêt culturel. Construite en plusieurs étapes au fil des XVIIIe et XIXe siècles, elle recèle de nombreuses images et retables religieux revêtant une grande valeur culturelle et historique.

Un circuit urbain qui passe par le centre historique de Granadilla de Abona est la meilleure manière d'en découvrir le patrimoine historique et culturel. Nous vous conseillons de commencer par l'ermitage du Calvario, construit en 1882 dans le but de bénir tout ce qui entrait et sortait de la ville. Le second arrêt serait le couvent de San Luis, érigé au XVIIe siècle et où résidèrent les Franciscains. Au cours de son histoire, il a été détruit accidentellement à trois reprises (en 1745, en 1963 et dans les années 1990). Il fut donc reconstruit et aménagé pour accueillir la bibliothèque municipale, l'amphithéâtre ainsi qu'une salle d'exposition. Avant de vous diriger vers le Musée d'histoire, dans la calle Arquitecto Marrero, vous pourrez passer devant le séchoir à tabac, construit en 1878.

La visite du centre historique de Granadilla de Abona se poursuit avec l'église de San Antonio de Padua, où il est recommandé de faire une halte pour admirer les œuvres religieuses qu'elle recèle. Tout près de là, se trouve la Fuente del Lugar, fontaine à côté de laquelle furent construits les premiers hameaux de la commune et où l'on croit que vécurent les Guanches, profitant de la proximité de l'eau potable pour s'y installer. Ce circuit s'achève au moulin à eau, où la force de l'eau permettait d'y moudre le grain. Seuls l'aqueduc, de sept mètres de haut, et la maison du meunier ont survécus jusqu'à nos jours.

Les sentiers homologués de la commune

Le sentier PR –TF 72 Vilaflor – Paysage lunaire – Vilaflor, de difficulté moyenne-élevée passe par Granadilla de Abona. Les sept premiers kilomètres de ce circuit nous conduisent sur un chemin en montée menant au Paysage lunaire, autrement connu sous le nom de Los Escurriales. Il coïncide avec le dernier tronçon du sentier PR –TF 83 Altos de Granadilla, s'adressant également uniquement aux randonneurs expérimentés. Ce sentier part du hameau Cruz de Tea et gravit certains des paysages et sites naturels les plus connus de la commune.

Le réseau de sentiers connu sous le nom de Los Altos de Granadilla est composé de trois sentiers qui débouchent sur Las Vegas. Il s'agit du sentier PR TF 83.3, de 6,4 kilomètres de long, qui part d'El Risco El Muerto et passe par Pino del Guirre ; du PR TF 83.4, de 2,4 kilomètres de long, qui part d'El Seco et traverse le Chemin du moulin et, enfin, le PR TF 83.5, de 8,4 kilomètres de long, qui part de Los Hibrones et passe par La Higuera.

Cela pourrait vous intéresser

Galerie multimédia