Los Silos - Tenerife
  • Los Silos

Los Silos

​​

Visiter Los Silos procure avant tout une sensation de calme et de tranquillité. Il est également conseillé de se balader le long de sa côte, parsemée de magnifiques zones de baignade, et dans ses espaces naturels regorgeant de sentiers. Sa vieille ville abrite de véritables trésors comme l'église de Nuestra Señora de la Luz ou l'ancien couvent de San Sebastián des sœurs bernardines. ​

La commune de Los Silos se situe au nord-est de l'île de Tenerife et s'étend sur une superficie de 24,23 km2. Elle est limitrophe de Santiago del Teide, Garachico, El Tanque et Buenavista del Norte. Son point culminant est Piedras Altas, perché à 1 273 mètres d'altitude. Elle fut fondée après la conquête de Tenerife et tire son nom des trois silos à céréales construits dans les alentours. Bien que, dès la moitié du XVIe siècle, elle comptât un ermitage, on entreprit très vite la construction d'une église placée sous le patronage de Notre-Dame de la Lumière dans l'agglomération principale de la région, qui sera élevée au rang d'église paroissiale en 1605. L'agriculture constituait la principale activité économique de Los Silos, tout particulièrement la culture de céréales, de la canne à sucre et de la vigne.

La montagne d'Aregume protège la vieille ville des vents du nord, ce qui poussa la population à s'établir dans cette zone et dans l'axe du Chemin royal qui reliait Garachico à Buenavista. La plaza de La Luz se borda peu à peu d'édifices importants, dont un grand nombre sont encore debout. Soulignons que la commune de Los Silos abrite une partie du Parc rural de Teno et le Site d'intérêt scientifique d'Interián, tout comme le Mont d'utilité publique Las Aguas y Pasos.

La ville de Los Silos se distingue par son cadre naturel, qui renferme un patrimoine historique et culturel éclectique. Ses rues furent pavées dès la seconde moitié du XIXe siècle et bordées par des édifices d'une grande valeur architecturale. Mentionnons le nº20 de la calle Félix Benítez de Lugo, qui présente une façade de composition symétrique, un balcon en fer forgé et une influence néoclassique marquée. Cette même rue abrite également des maisons construites selon l'architecture traditionnelle canarienne. Dans la calle Doctor Jordán, on trouve plusieurs édifices en mauvais état ainsi qu'un autre, au nº23, de style régionaliste néocanarien. Face à la Placeta de la Constitución, s'élève l'ancienne Casa de Caraveo, avec une grande façade pourvue d'un balcon central composé de balustres plats. La calle del Olivo abrite également plusieurs édifices représentatifs de l'architecture urbaine du XXe siècle jouxtant des constructions d'architecture traditionnelle canarienne.

Les sentiers municipaux homologués

Les amoureux de la nature trouveront sur les sommets de Los Silos plusieurs sentiers dévoilant les secrets que renferment les forêts de cette commune. Le sentier de difficulté moyenne PR-TF 55 Los Silos - Talavera - El Palmar peut s'effectuer en 4 heures environ. Ce circuit est l'occasion de découvrir un paysage spectaculaire produit par une succession d'éruptions volcaniques. Il débute par l'ascension du ravin de Los Pasos, puis traverse le Monteverde jusqu'à rejoindre El Palmar, où il prend fin. Parmi les autres sentiers homologués, on trouve le PR-TF 54 Los Silos - Las Moradas - Monte del Agua, qui débute sur la plaza de Erjos et se poursuit sur la piste du Monte del Agua. De là, on descend à flanc sur 3 kilomètres jusqu'à rejoindre Las Moradas de Arriba, puis Las Moradas Bajas. Le reste du circuit longe quelques propriétés et, bien que son niveau de difficulté soit moyen, il est conseillé d'avoir une bonne forme physique pour pouvoir venir à bout de ses dénivelés.

Cela pourrait vous intéresser

Galerie multimédia