Arico - Tenerife
  • Arico

Arico

​​

Tandis que dans les villages côtiers de Tajao ou El Porís, vous pourrez piquer une tête et vous rendre dans un bon restaurant pour déguster du poisson frais divinement préparé, vous découvrirez dans les zones situées en altitude moyenne des coins cachés abritant de magnifiques exemples de l'architecture traditionnelle canarienne. ​

Arico, située dans la région sud de l'île, entre Fasnia et Granadilla de Abona, est la seconde commune la plus étendue de Tenerife. Elle est divisée en deux zones urbaines, Arico el Viejo et Arico el Nuevo. Les agglomérations de Tajao et El Porís, situées sur la côte, sont particulièrement populaires en raison de leurs zones de baignade et de leurs restaurants spécialisés en produits de la mer frais.

Ces restaurants du littoral ne constituent que l'un des nombreux charmes de sa gastronomie, connue pour l'énorme qualité des fromages et vins d'Arico. En outre, certains plats comme le puchero ou le fameux poisson salé aux châtaignes d'Arico el Viejo sont très connus.

Quant à son patrimoine, mentionnons certains édifices consacrés au culte tels que l'église de San Juan Bautista (possédant une tour de style colonial portugais originale datant du XVIIe siècle), l'église de la Virgen de la Luz ou l'ermitage de San Bartolomé.

Un sentier de difficulté moyenne permettant de découvrir le ravin de Tamadaya, avoisinant la partie haute de la Villa de Arico, part de la zone de loisirs d'El Contador. Il s'achève dans la zone d'Arico el Viejo. Un autre circuit, un peu plus facile, partant de la Plaza de los Condes de Santa María de Abona dans la Villa de Arico, mène au hameau d'El Río et permet de découvrir d'anciens sentiers pavés qui ont résisté au temps.

Cela pourrait vous intéresser

Galerie multimédia