Candelaria - Tenerife
  • Candelaria

Candelaria

​​

Un air spécial se dégage de Candelaria. Ce bourg témoigne de la ferveur religieuse la plus sincère de tout l'archipel. Sa basilique à l'allure solennelle, flanquée d'imposantes statues de Guanches en bronze, héberge l'image de la vierge de Candelaria, La morenita, patronne des îles Canaries. Elle réunit des milliers de pèlerins le 15 août de chaque année, qui, au petit matin de ce même jour (voir avant), entreprennent de longues marches des quatre coins de l'île pour l'honorer. ​

Située au sud-est de Tenerife, la commune de Candelaria s'étend sur 49,18 km2 et compte environ 26 134 habitants. Il s'agit de l'un des centres religieux de l'île depuis la découverte de l'image de la patronne des Canaries, la vierge de Candelaria, par les anciens aborigènes en 1392. Chaque année, des milliers de pèlerins, emportés par leur dévotion, se rendent à la basilique de Nuestra Señora de la Candelaria qui porte le nom de la patronne, bien que l'image de celle-ci disparût lors d'une tempête survenue au XIXe siècle. Le mariage entre la culture guanche et la culture castillane instaurée des suites de la conquête de Tenerife est évidente dans les nombreux monuments de Candelaria, en particulier les statues en bronze des menceyes guanches qui se trouvent sur la Plaza de la Patrona de Canarias.

Les grottes et les plages naturelles marquent le paysage de Candelaria, avec des recoins à l'air marin très prononcé et une vaste avenue longeant le bord de mer. Dans ses restaurants, vous pourrez goûter une recette élaborée à base de poisson frais ou bien un dessert typique et reprendre vos forces avant de poursuivre votre promenade dans les rues de ce bourg, à la découverte de ses recoins les plus emblématiques. Il convient de souligner l'existence d'un vaste réseau de sentiers qui parcourent les zones rurales de Candelaria situées en altitude moyenne.

Les circuits dans la commune

Le centre de Candelaria est parfait pour se promener et découvrir son riche patrimoine artistique. La Plaza de la Patrona de Canarias constitue un excellent point de départ pour aller découvrir les grottes d'Achbinico et des Camellos, et aller admirer les sculptures des menceyes et la mer se briser derrière eux contre le rivage. La basilique de Nuestra Señora de la Candelaria et le couvent des Dominicains sont incontournables pour bien comprendre l'importance culturelle de cette commune. En marchant vers le quartier de Santa Ana, situé à côté de la Casa Cabildo, vous pourrez visiter l'église du même nom ainsi que le Centre de poterie « Casa de las miquelas ». Une promenade dans la rue piétonne Obispo Pérez Cáceres et sur l'avenue maritime, parsemée de cafétérias et de restaurants avec vues sur l'océan, sera le clou de votre excursion à travers le centre historique de Candelaria.

Les sentiers de la commune

Les versants inclinés du ravin de Chacorche, ses galeries et son puits contribuent à ce que l'eau soit le dénominateur commun du sentier qui le parcourt, d'un niveau de difficulté moyen-faible. Le chemin débute sur la plaza de Ajoreña à Igueste de Candelaria et se poursuit dans la calle Los Revolcaderos jusqu'à une piste en terre. L'euphorbe prédomine sur cette partie du sentier, qui pénètre dans le Parc naturel de la Corona Forestal, où il cède son protagonisme au pin canarien. La fin du chemin, d'environ 4,50 kilomètres de long, débouche sur la galerie de Chacorche. Le sentier de La Mesa, accessible aux débutants, offre une merveilleuse vue panoramique sur la vallée de Güímar. Il débute dans le ravin de La Florida, dans le village d'Araya. Sur son chemin, le randonneur découvrira la Casa de la Mesa, une construction remarquable datant du XIXe siècle.

Le sentier Lomo El Centeno, de difficulté moyenne, permet d'observer certaines espèces de faune et de flore propres à Tenerife. Il mène jusqu'à l'Espace naturel protégé de Las Lagunetas, avec un point de départ et un point d'arrivée identique, et s'étire sur 5,7 kilomètres. Un autre circuit circulaire, mais de difficulté moyenne-élevée cette fois-ci, est Los Brezos, qui traverse le Parc naturel de la Corona Forestal et qui, en dehors de celui-ci, permet d'observer des ressources patrimoniales majeures, qui témoignent de l'activité agricole de la région. Le sentier de Samarines, quant à lui, est parfait pour les apprentis randonneurs et tous ceux qui souhaitent profiter du paysage côtier de Candelaria. Parallèle à la falaise, il passe par des plages de sable noir et des geysers maritimes. Il débute devant l'ancien hôtel de ville de Candelaria, passe par le Risco de la Magdalena pour terminer sur le ravin de Samarines. Le retour peut s'effectuer en passant par le même chemin, de seulement deux kilomètres de long environ, jusqu'à Plaza de la Patrona de Canarias. Les sentiers du ravin El Rincón, de seulement 1,4 kilomètre de long environ, et d'El Moralito, sont d'autres chemins faisant les délices des amateurs de randonnée qui visitent Candelaria.

Cela pourrait vous intéresser

Galerie multimédia