Fasnia - Tenerife
  • Fasnia

Fasnia

​​

Située au sud de Tenerife, Fasnia est une commune qui vaut le détour. Elle s'étend de la côte jusqu'au sommet de l'île et recèle en son intérieur des joyaux tels que les ermitages de Nuestra Señora del Carmen, de La Montaña ou de San Joaquín, ce dernier étant à moitié en ruine mais possédant un charme intrinsèque décadent.

Fasnia est une commune située au sud-est de Tenerife et est limitrophe de Güímar, Arico et La Orotava. Bien qu'une grande partie de ses terres soit aride en raison de la rareté des pluies, ses sommets sont parsemés de forêts de pins où le visiteur pourra apprécier l'influence des vents alizés. Des sites archéologiques ont été découverts dans les ravins de Herques et Los Muertos : Les auteurs de certains écrits datant du XVIe siècle affirmaient même que ce fut l'une des régions où les Guanches cohabitèrent avec les Espagnols après La Conquista. Les cultures de vignes, de fleurs, de pommes de terre et de tomates sont abondantes à Fasnia. Sur sa côte, se trouvent notamment la falaise de La Hondura, déclarée Site d'intérêt scientifique, et Los Roques, un paysage d'une beauté naturelle singulière.

Les circuits dans la commune

Afin de mieux comprendre les usages et l'importance de l'eau à Fasnia, les passionnés de randonnée à pied pourront effectuer un circuit de niveau de difficulté moyen-faible qui passe par plusieurs hameaux dont les origines sont étroitement liées à l'existence de sources d'eau. Ce circuit, qui part de La Zarza, dure environ 3 heures et passe par des sentiers, des chemins pavés et asphaltés. D'autre part, la ruta del trillo (la route du blé) permet de découvrir l'importance que l'agriculture a revêtue tout au long de l'histoire de la commune de Fasnia. Lors de ce parcours, le visiteur pourra voir plusieurs aires et connaître leurs usages traditionnels.

Les sentiers homologués de la commune

Le Chemin royal de Fasnia peut être parcouru en direction du nord. Il emprunte un chemin de terre sillonnant entre d'anciennes maisons à l'architecture traditionnelle jusqu'à ce qu'il atteigne les grottes de Herques. Il peut l'être aussi en direction du sud, où il est possible d'admirer une vue panoramique sur toute la commune et de visiter la chapelle de Los Dolores ou les ruines de l'ermitage de San Joaquín.
Cela pourrait vous intéresser

Galerie multimédia