La Matanza de Acentejo - Tenerife
  • La Matanza de Acentejo

La Matanza de Acentejo

​​​​

Depuis La Matanza, les vues sur la façade nord de l'île sont spectaculaires. Néanmoins, outre cela, ce village recèle un grand nombre de valeurs naturelles et une histoire liée à certains des épisodes les plus dramatiques de la conquête de Tenerife, qui valent vraiment la peine d'être découverts. ​

La commune de La Matanza de Acentejo, qui s'étend sur une superficie de 14,11 km2 au nord-est de Tenerife, doit son nom à la bataille qui eut lieu dans cette région durant La Conquista, lors de laquelle le peuple aborigène vainquit les Espagnols. Cette commune est limitrophe de La Victoria de Acentejo, Candelaria et El Sauzal, et son point culminant se trouve à 1 589 mètres au-dessus du niveau de la mer, à Lomo del Jugo. Sa végétation située sur les falaises de la côte, où vous trouverez des buissons de Frankenia ericifolia, de laitue de mer (Astydamia latifolia), de nerprun crénelé (Rhamnus crenulata) et d'Hypericum canariense, ainsi que le tabaibal-cardonal, est remarquable Au sommet, vous pourrez admirer notamment le fayal-brezal et les pinèdes de pins des Canaries (Pinus canariensis) et de pins de Monterey (Pinus radiata). Les zones situées en altitude moyenne ont été grandement altérées par la main de l'homme.

L'histoire de la commune débute en 1494, lorsque la bataille connue sous le nom de la Matanza de Acentejo éclate dans le ravin d'Acentejo. Lors de cette bataille, les Guanches vainquirent les Conquistadors en profitant de l'avantage qu'ils avaient sur le terrain et en suivant les indications du mencey Bencomo de Taoro. Le capitaine Alonso Fernández de Lugo en personne fut forcé d'abandonner temporairement l'invasion. Suite à cette conquête, la région occupée aujourd'hui par la commune de La Matanza fut l'un des lieux les plus densément peuplés de l'île.

Actuellement, le paysage de la côte de La Matanza est parsemé de lotissements de pavillons qui cohabitent avec les caves à vin où déguster l'excellent vin de la région. Vers le sommet, il y a une zone de loisirs, La Vica, parfaite pour organiser un pique-nique ou une excursion en famille ou entre amis.

Cette commune dispose de différents itinéraires urbains qui permettent de la parcourir et d'être en contact avec son paysage, ses recoins et sa culture vitivinicole et gastronomique. Le long de la voie de desserte de la TF-5, une promenade piétonnière jalonnée de quelques aires de repos et de belvédères côtiers, a été créée. Elle dispose en outre d'équipements de fitness.

Los Nateros propose deux aires de fitness ainsi que le sentier de La Bandera, qui permet de gravir la montagne du même nom. Cette enclave agricole est également le point de départ de balades à pied passant par différents itinéraires aménagés à cet effet. Mentionnons notamment celui qui mène au quartier El Pirul, en passant par la promenade de San Cristóbal.

Les sentiers homologués de la commune

SL-TF 26 Los Nateros-La Vica-Los Nateros.

SL-TF-27 Los Nateros-Pino La Morra- Los Nateros.

Cela pourrait vous intéresser

Galerie multimédia