Santiago del Teide - Tenerife
  • Santiago del Teide

Santiago del Teide

​​​​

La commune de Santiago del Teide est surplombée par une icône reconnaissable entre mille : les falaises de Los Gigantes, qui atteignent 600 mètres de hauteur par endroits. Pour découvrir certains de ces autres attraits, il faut se tourner vers la mer. Son port de plaisance est le point de départ de sorties en mer quotidiennes pour aller observer les cétacés, qui habitent à quelques milles nautiques de la côte. Sa plage de La Arena figure d'ailleurs parmi les plus recommandées de l'île. Le volcan de Chinyero ou le centre de poterie et le Musée d'ethnographie de Cha Domitia font également partie des lieux incontournables de cette commune. ​

Santiago del Teide est une commune de Tenerife située au sud-ouest de l'île, qui s'étend entre la côte de Puerto Santiago et les pinèdes du Teide sur un dénivelé de 1 000 mètres. Son climat stable toute l'année, la beauté de ses paysages et l'agréable température de ses eaux invitent à jouir de la nature et de la mer de Santiago del Teide. La partie haute de la commune présente de jolis contrastes entre les paysages volcaniques et les vignes, amandiers et figuiers. Le volcan Chinyero, dans la Réserve naturelle spéciale du Chinyero, est l'auteur de la dernière éruption qui eut lieu à Tenerife en 1909.

Bien que l'économie actuelle de Santiago del Teide soit basée sur le secteur tertiaire, elle reposa traditionnellement sur l'agriculture et la poterie, outre la pêche côtière. Le village de pêcheurs de Puerto Santiago cohabite avec les impressionnantes falaises de Los Gigantes et compte un port de plaisance et une plage de sable noir très fréquentée, qui arbore le Pavillon bleu des plages propres d'Europe. Après avoir découvert le paysage des falaises de Los Gigantes en 1960, Juan Manuel Capdevielle promut l'aménagement de la zone en vue d'en faire un site axé sur le tourisme. On y installa une station météorologique qui, pendant trois ans, mesura différents aspects du climat de la zone et de la mer. Le rapport conclut qu'il s'agit de l'un des climats les plus doux du monde. En raison de la richesse de son littoral, ses eaux abritent différentes espèces de cétacés, que l'on peut approcher de près lors de sorties en mer spécialisées.

Les sentiers homologués de la commune

Le Centre de poterie constitue le point de départ du circuit SL-TF 60, de 9 kilomètres de long, qui relie Santiago del Teide à Arguayo. Ce circuit est l'occasion d'admirer les vergers peuplés d'amandiers, la Montaña Bilma et la vieille ville de Santiago de Teide. Bien qu'il ne présente aucun danger particulier, il est important de savoir que le terrain est quelque peu rocheux, ce qui accentue l'effort réalisé au cours de ses près de quatre heures de marche. D'autre part, le sentier PR-TF 65, qui débute sur un large sentier à côté de la station-service de Santiago del Teide, se termine à Puerto Santiago. Ce circuit permet de voir une galerie d'eau et de parcourir le lit du ravin de Tamaimo. Ce trajet, de difficulté moyenne et de 8 kilomètres de long, comporte des tronçons très ensoleillés, raison pour laquelle il convient d'emporter suffisamment d'eau et de se protéger convenablement du soleil et de la chaleur.

Ce dernier circuit est également le point de départ des sentiers suivants : le PR-TF 65.1 (El Molledo-Risco Blanco), le PR-TF 65.2 (Tamaimo-Cruz de los Misioneros) et le PR-TF 65.3 (El Molledo-Degollada del Roque). L'Office de tourisme de Santiago del Teide met des plans à disposition des visiteurs.

Cela pourrait vous intéresser

Galerie multimédia