Tacoronte - Tenerife
  • Tacoronte

Tacoronte

​​​​

Certains préfèrent aller se perdre dans ses espaces verts luxuriants, comme la forêt d'Agua García. D'autres choisissent de flâner dans les magnifiques jardins d'Hamilton. Il existe bien évidemment d'autres possibilités comme des circuits à travers les rues de la vieille ville, qui recèle plusieurs trésors allant de l'église paroissiale de Santa Catalina à la Halle au blé et au Calvaire. Les adeptes des longues journées en bord de mer pourront profiter de deux magnifiques zones de baignade : Mesa del Mar et El Pris. ​

Tacoronte se situe au nord de l'île de Tenerife, avec El Sauzal, El Rosario et La Laguna pour communes limitrophes. Son point culminant s'élève à 1 200 mètres d'altitude, tandis que sa côte se distingue par d'impressionnantes falaises. Elle occupe 30,09 km2 jalonnés de plusieurs ravins. Deux des zones de baignade les plus prisées de Tacoronte sont Mesa del Mar, dotée d'une longue plage de sable noir, et le quartier de pêcheurs d'El Pris, qui propose également un large éventail de sports nautiques comme la plongée et le ski nautique. Les zones de moyenne altitude sont plus propices à l'agriculture, avec notamment des vignes où naissent des vins de renommée internationale.

Les Guanches qui habitaient ce qui est aujourd'hui la commune de Tacoronte étaient regroupés sur des terrains actuellement occupés par les quartiers de Juan Fernández, Guayonje, El Pris et Mesa del Mar. Ils surent tirer profit du climat agréable et de la protection que leur offrait la côte escarpée, si bien que ces falaises sont aujourd'hui classées Bien d'intérêt culturel en tant que zone archéologique. Après la conquête, Sebastián Machado s'appropria le territoire de Tacoronte et fonda, avec la collaboration des communes voisines, l'ermitage de Santa Catalina.

Les circuits dans la commune

L'un des circuits les plus empruntés pour découvrir la vieille ville de Tacoronte débute devant le sanctuaire du Santísimo Cristo de los Dolores et l'ancien couvent de San Agustín. De là, on poursuit par la calle José Izquierdo, où se situe le Parc des jardins d'Hamilton, qui accueille une belle représentation de la flore canarienne. Ce parc s'achève dans la calle Calvario, d'où le visiteur peut aller apprécier l'ancien Calvareo et la Halle au blé, autrefois utilisée comme grenier communal. De là, il existe deux possibilités : La première consiste à retourner au sanctuaire du Santísimo Cristo de los Dolores, tandis que l'autre propose de poursuivre le parcours par la calle Calvario en direction d'El Sauzal, jusqu'à tomber sur l'église paroissiale de Santa Catalina, considérée comme l'une des églises majeures des Canaries.

Une autre option consiste à réaliser un intéressant circuit de près de six heures, si on le fait à pied, et qui débute devant l'Office de tourisme de Tacoronte, situé sur la plaça de la Estación. Pensé pour découvrir les sites d'intérêt touristique de la vieille ville, ce circuit emmènera le visiteur le long de la calle Ismael Domínguez jusqu'à la Casona (demeure seigneuriale) et l'église de Santa Catalina. De là, on rejoint le Calvaire, où il est possible d'admirer l'ensemble de sculptures religieuses qu'il renferme et se reposer à l'ombre de ses arbres. Après avoir parcouru les calles de La Herrería et Los Perales, on peut faire une pause devant l'ermitage de San Jerónimo et, un peu plus loin, devant celui de San Juan. Le chemin s'achèvera avec le Mercadillo del Agricultor et l'ermitage de la Caridad.

Les sentiers homologués de la commune

Tacoronte compte plusieurs tronçons de sentiers homologués comme celui du GR 131 Anaga-Chasna, le PR-TF 25 entre Las Raíces et Acentejo, et le PR-TF 25.6, un sentier circulaire connu sous le nom de Lomo La Jara.

Cela pourrait vous intéresser

Galerie multimédia